Bye Bye L’Ile de Beauté

1 68 jours sans port….(de toute façon c’est bon quand c’est mort !…..) Les ports Corses ne voulaient pas de nous, trop p’tit bateau, trop p’tit budget…

On en profite pour faire des courses, kadi a domicile, xtra.

2 On attends toujours la bonne météo pour aller sur les Baléares, mais ce n’est pas ça du tout, coup de vent annoncé, on se cache dans l’anse St Ciprianu, superbe baie, et on regarde passer les nuages, alarme de mouillage GPS, ça pulse.

3 Ca commence comme ça : ça vient du nord.

4 Ca passe par le nord ouest.

5 Et ça nous repasse au dessus ouest.

6 Et ça recommence….. On plonge pour vérifier l’ancre, tout va bien, mais quand même on recule un peut. Pas d’inquiétude on est peut nombreux dans le coin. Veille attentive.

Plus de tabac, la Renarde se fait déposée a terre et va se dégourdir les jambes, 4km a pied et un peu de stop, ça la calme. Elle en profite pour télécharger quelques fichiers Météo au passage.

7 En attendant Philippe se fait des poils……. On décide de changer d’endroit le lendemain.

8 En route on croise de drôle de trucs…………..

Arrivée a Rondinara, une plage qui fait un demi cercle parfait. En fait on voit ça bien depuis avion ou carte postale. Magnifique, mais le vent pulse encore un max. Merci a l’ancre Delta qui est une merveille dans le sable.

Voici le prochain bateau de Pascale, voiles a sa grandeur mais c’est surtout les rames qui l’intéresse, pour se défouler de temps a autre………..

10 Au matin, notre 1ère pluie depuis 2 mois. C’est bon ça lave le pont.

11 Le temps s’améliore, allez, on se lance : que le vent nous mène aux Baléares, Merci………….

12 Passage devant les Iles Lavezzi.

13 Les plus au sud de la France.

14 Lundi 3 août 8h15 on part au moteur, Bye Bye la Corse.

Ensuite ça se complique, le vent se lève.

La on est désolés mais on n’a pas eu le temps ni le loisir de prendre des photos……………………

Autre chose à faire : cap sur Nord Sardaigne Punta Deilo Scorno, vent Est, au portant à 7,8 nœuds avec une grosse, grosse mer la houle de face ………………

Ouille ouille ouille, même Philippe à dit houlala……on dirait l’atlantique……….

2 ris dans la GV et le genois au minimum.Ensuite le vent passe NW parfait pour faire du près tunnel de lavage et rinçage sous les trombe d eau, éclaires embiance de fin du monde le bateau fonce.

La Renarde sous Rescue (merci les fleurs de Bach), et nous voilà partis dans la tourmente pendant 52 heures non stop 270 milles (environ 500 bornes). C’est ça la navigation quand on est dedans pas question de dire : « bon moi je vais me faire un mac do et je reviens quand c’est fini ».. hihihihhihihihihi

On se remplace a la barre, a la surveillance du pilote automatique. Barrer, surveiller, manger, dormir. Evidemment ça tangue de tout bord, on est un carrément malmenés et pas question de préparer une bonne bouffe, avec ça panne de gaz, et pas de bananes. Merci le muesli………..

Philippe se régale et Pascale ne peut rester a l’intérieur (mal de mer peut être……).

Tu dors dans le carré et quand tu te lève tu tombe et te cogne partout tellement ça tangue…….. Les grand manèges style montagnes russes et autre, à coté de ça c’est de la rigolade….

 

Au p’tit matin du mercredi 5 on est accompagnes de tanker, portes container, pétroliers, voiliers, etc…..

16 OUF dit la Renarde Terre, Terre.

17 On entre dans la calanque de Mahon, île de Minorque territoire Espagnol.

18 Des marinas partout surplombées de belles petites maisons.

19 De magnifique vieux gréements qui sont la pour de belles régates annules car coup de vent (celui qu’on s’est pris).

20 Il y en certains on dirait des jouets.

21 Le fond de la calanque de Mahon, et port principal

22 Des pontons sont disposés autour des îlots , on trouve une place autour de l’un deux, celui qui est au fond a droite avec le bateau rouge. C’est superbe.

23 Philippe se repose sur son îlot désert et se laisse encore ++++ pousser les poils !!!!!!

Ya beaucoup de photos de Philippe car c’est lui le plus BEAU (y’en a qui le disent).

24 Vue d’en face de notre bateau : les parcs a moules et les entrepôts de  pêcheurs derrière.

25 Le matin tôt ramasse des moules Made in Spain, nourries au shampoing des super yachts et divers cacas des plaisanciers !!!!!!!!

Le port et la calanque sont quand même très très propre par rapport à d’autres ports.

26 Dans cette grande calanque de Mahon, il y a 4 îles (bien surveillées comme chez nous).

27 Clins d’œil aux rayons boites : poulpes, seiche a l’encre, bacalao, et j’en passe.

Nous restons a Mahon quelques jours car il va se passer ici une belle fête qu’il ne faut pas rater.

Nous avons pris une carte de téléphone Vodafone dont le no est le suivant :

0034 6 71 88 68 84 Si le cœur vous en dit de nous parler en direct, on est en Espagne pour un certain temps.

Que les anges vous accompagnent et que le souffle du vent vous soit favorable à tous.

A la proxima vez.

 

 

5 réflexions au sujet de « Bye Bye L’Ile de Beauté »

  1. Il est vraiment cool ce blog. Pascale, vraiment super le récit de voyage, et très belles photos.
    Je vous souhaite un bon « week-end » à Majorque, mes respects au matelot Xavier, et j’indique au captain que j’ai trouvé à nantes des gars motivés pour ouvrir une boîte, de sardines… Gros becs à Pascale et bon vent !

  2. salut les p’tits loups, honte à moi je n’avais encore pas pris le temps d’aller sur ce « super blog ». C’est géant, merci de nous faire partager vos aventures, les photos et les commentaires sont extras. T’es trop forte pascale…..bon philippe aussi mais on lui dit déjà qu’il est le plus beau, faudrait pas exagérer!! gros becs à vous karine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>