MATINIK TI PUNCH etc……………….

Couleurs locales des yoles d’ici.

Couleur locale des papis d’ici,

Et d’ici aussi, qui s’éclatent aux courses de yoles.

Clin d’œil à notre fidèle Xavier, travailleur.

Elevage local, clin d’œil à notre Florent, éleveur travailleur (ta vu elles on pas la même tête….)

La on change de registre, travailleuse délocalisée, sans logis fixe, venue a terre pour éviter de mettre de l’huile plein le bateau !!!!! Et oui, le guindeau nous lâche….. Cet appareil électrifié qui nous permet de remonter l’ancre. Pas de panique, Philippe l’a entièrement démonté, on l’a entièrement nettoyé, trouvé au fond les multiples goupilles cassées (réparations antérieures!!!…) Changé et collé pour la bonne pièce, tout ça entre 2 bateaux au port à sec, et entre 2 grains où la pluie est tombée en rafale drue……….

 On vient de gagner entre 1000 et 2000€, prix d’un neuf que de toute façon on ne trouvait pas ici, Philippe Heureux, on se paye le resto.

Bravo à nous, on deviens bon dans le bricolage d’urgence.

 

Les grains n’arrêtent pas le pèlerin, mais apportent les arcs en ciel………..

Après une semaine de boulot sur ce guindeau, on se repose en villégiature à St Anne où on regarde passer la flotte du Club Med, en face de la plage du club ou l’on à ancré le bateau. Entre Le Marin et Sainte Anne, et Sainte Anne et Le Marin……………… On bouge un peu, 1/2 heure de nav…………

Entre temps, et entre deux grains (ça n’arrête pas de pleuvoir dans la région !!!), on va au bar faire de l’Internet, et faire comme certains oiseaux du coin, boire des bières……………….

Vite du soleil, excursion en palmes masques et tuba pour remettre à l’eau notre bel appareil photo. Ça marche génial, vive le Pentax Adventure Proof……………..

On vous en fait profiter.

OH !!!!!!!!

AH !!!!!!!!

 

 Les nuages reviennent, on se les caille (sic!), un arrêt sur la plage bouillante pour se réchauffer.

Observation de la faune locale.

Depuis qu’on a mis notre cocon, il n’arrête pas de pleuvoir !!!!!!!!

Pardon, ça s’appel un taud intégral, sans doute conçu pour la pluie aussi……………

Et on va faire les cons sur la plage du Club Med, on à effectivement bien rigolé……..

Toujours entre deux grains !!!!!!

 14 sièges pour cette barque …………………. Dommage on l’a pas vu naviguer.


Pour la suite on se tâte : rester dans le coin pour carnaval, faire du repérage vers le sud pour préparer un bon trip pour Laurent, le frère de Philippe, etc………………

A force de se tâter on à des bleus partout ou ou ou ou ou ou ou

Gros bisous à tous

Juste encore un peu de Cap Vert et en route pour la croisière.

 

 

L’affiche du concert. (belle panoplie d’artistes……………)

 Le marché local à poissons locaux.

La bière locale

Les tags locaux (qui ressemblerais plus à de la propagande style communiste…)

 A l’occasion des fêtes de fin d’année, pleins d’expo, de démos de danses locales, de marchés artisanaux locaux.

Vue de la marina, en fond, la montagne, lui faire faire un quart de tour sur la gauche, et vous avez le nom local de ce lieux : Washington Head.

On a fait tout ça accompagnés et super guidés par Carlos, local extra. Connu de toute la ville, aimable et gentleman, touchant (la vie n’a pas toujours été simple pour lui…). Oncle d’Arthur, pot à Phil de Genève. Merci Carlos. (la larme était au coin de l’œil en partant).

Ciao Cabo Verde, Petit Pays on reviendras. Même un peu kitch, on aime ça.

Nous voilà partis au couché de soleil. En fond derrière nous, les montagnes et autres voiliers qui traversent aussi l’Atlantique, tous dans le même sens (comme ça pas de problèmes de croisement !!!!),  et comme à chaque fois que l’on quitte une terre, une bande de dauphins vient nous accompagner. Ca c’est vraiment génial.

Levé de lune qui croît, on va être éclairés toutes les nuits. Ensuite il y a pétole derrière l’île de Santo Antao, obligé de faire 2h de moteur pour ne pas se faire dériver contre les côtes.

1er jour de navigation tout va bien RAS, petite brise, on monte le spi.  Oh quelle belle surprise, on voit passer, pas loin du tout, 3 orques. Superbe, quelle chance. Rares dans la région, pas eu le temps de prendre photos. Ensuite la pêche : une Dorade Coryphène 1kg500.

2èm jour, deux autres Dorades un peu plus grosses 2-3kg……….. Poisson matin midi et soir. On est pas encore lassés……………

3èm jour une Dorade, ENCORE plus grosse 5kg……………………………… On arrête de pécher 1 jour.

 5èm jour !!!!!!!!!!! Regarde, j’ai trouvé un autre copain, il s’appel Bapic et c’est un thon ……… 6kg.!!!!!!!!!!!!!

C’est pas un peu trop ??? On a personne à inviter pour Noël !!!

Alors ma p’tite dame, vous voulez quel plat ? A droite 4 p’tites tranches bien proportionnées pour des p’tites faims,  à gauche 4 belles grosses tranches pour de vrais gros mangeur ????? (à 80 ou 90CHF le kg au marché de Rives, on est riche…………….. hein Pascale ? ouais on est riche….)

Et la Pascale parle au thon : Pardon pardon, joli thon pauv bête, désolée, excuse nous et merci pour ce bon repas.

Ça lui manque les animaux à Pascale, alors quand elle voit un oiseau, elle l’appel, pour qu’il reste un peu, comme cette sterne qui à tourné autour du bateau un moment.

Y’en a jamais trop du poisson. On sale…………….. C’est du boulot………………. Tuer la bête, la vider, tirer les filets, les saler 3 jours dans une passoire, les mettre en collier au bout des 3 jours, les sortir le matin journée au soleil, les rentrer le soir qu’ils ne reprennent pas l’humidité.

Après il faut faire la cuisine : ici vous avez un « tartare de thon (câpres, oignons, piments, ketchup), servi avec ses toasts beurrés, moutardés. Ensuite c’est le cevicché (poisson cru aussi mais cuit dans le citron et oignons), en passant par le poisson tout bêtement grillé, et fini dans une soupe du soir (espoir…).   A part ça, premier gros job, faire aller le bateau à la bonne allure et au bon cap…… Pas une mince affaire. Vent plein Est, donc dans l’dos (très polis !) Grand voile et génois se font la course, et nous on louvoie sur notre ligne imaginaire. On empanne 2 fois par jour……………. La nuit on fait plus de sud, c’est plus confortable pour les vagues, et le jour on fait du nord-ouest, le vent va mieux, pour rattraper le cap.

++++++ Gérer les légumes frais qui défraîchissent, gérer la boisson qui disparaît, gérer le soleil qui tape très fort, et quelques fois la pluie…… Gérer les horaires : -du point journalier + point carte – d’allumage de frigo – de recharge d’ordi……………………………………………………..

……………………………………………………………………

Trop d’boulot, j’deviens taré moi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

On débilise un peu, 3 bougies, une guirlande rouge et quelques boules un peu partout c’est NOEL.  On s’larondie un tantinet, Sauterne 2000, ça valait la peine

 

Ici Jean Thierry de la Rochelle en direct des Sables d’Olonne pour la vacation avec nos skyppers, j’appelle tout de suite Phil sur Nuages Work Less Sail More.

- Phil tu nous reçoit ?

- Affirmatif J.T. je t’ai déjà dit que ici c’est pas les vacances.

- Ok Phil tu en es ou ? qu’est ce que tu fait ?

- Là par 14° Nord 060°West j’ouvre mes cadeaux de noël.

- Et qu’à tu reçus de beau du père Noël ?

- Alors là j’ai une bouteille d’un truc Mexicain de Tonton José, une topette de Pflümi de Selim, un assortiment de l’alcool de la mort de Tonton Dave, une bouteille de Perrier de mon frère, une caisse de Champ de Tonton je sais plus son nom, celui qui à un château, une bouteille d’eau bénite de Frère Blaise, un flacon maison de Vulve Bio du Grand, un Château ST Steph de Tonton Brok, cinquante et une bouteilles de Tonton Xav, de l’alcool d’herbe des alpes de Tonton Basinus, du vieux Primeur de Tonton Beaufix, un Jeanroul 1 de Tonton Boulet, un Château de Paille de Tonton Misère, de l’alcool de Coco de Tonton Lolo, une bouteille de vin des chtouille de la réserve de tonton Luciano, un truc qui vous met le cœur en joie la mignonne du Cousin Eric, un truc grecque qui tue 3 cosaques de Christophe, mon voisin d’en face, un coq au vin de Flo, du 20 des comédiens au 2èm degré du chouchen des montagnes du Tonton Diego, du Chôto Zoom de Tonton Gerdil, une spécialité du Val  qui vous met de Travère de mon majordome Philou, et j’ai pas encore tout ouvert !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

- Ok Phil, qu’elles sont les conditions de navigation ?

- Comme je te te l’ai déjà dit J.T., c’est pas les vacances, c’est un beau temps de pétrelle, slalom géant entre les grains, descente vertigineuse sur les vagues, surf sur la Martinique.Touschouss

- Sur la Martinique ? Tu rentres plus en Vendée ?

- Merde……………….. on fait pas la route du Rhum ????????????????’

- Non Phil, c’est le Vendée Globe.

- Bon, je fais le plein de rhum et j’arrive. T’as remarqué personne n’a pensé à m’en offrir.

- Ok Phil, tu veux dire quelque chose à tes fans ?

- Santé Bonne Année et surtout ne lâchez rien, et encore bon week end à tous.

Nous allons maintenant contacter Pascale sur Nuages No Sponsor de la Vallée.

- Pascale tu  nous reçois ?

- Fort et clair Jean T.

- Ou en est tu ? Et quelles sont tes conditions de navigation ?

- Comment dire, si on était dans un avion, nous serions dans une zone de turbulences, en plus, avec cette fin du monde et les alignement de planètes, il y a des phénomènes paranormaux. Ici les verres bougent tout seul, les portes claques, j’essaie de rester zen, je fait pousser des salades et je parle aux oiseaux…………………………………………..

- Veux tu dire quelque chose à te fans ?

- Chers amis des Miles miles je vous dit à demain, je compte sur vous.

Un peu saouls,  on va se coucher tous les deux. Surveillance réduite,  ya personne…………….. On dort la plupart du temps tous les deux. On se réveille naturellement chacun son tour toutes les deux heures pour surveiller le cap et Mac Arthur (le wind-pilot). Comme les grands navigateurs, c’est l’envie de pisser qui nous lève !!!!!

On a croisé un marchand d’vaisselle en 8 jours………… On les appel comme ça car en anglais à la radio on doit s’adresser à eux : (avé l’accent) merchand vesel………. Yz’on même pas répondu à notre joyeux noël !!!!!

Pleine lune du 28 décembre 2012, fin du monde annoncée….. Soleil couché et Lune levée, à la même heure……………………………………………………………

Nous sommes le 29 décembre 2012 et toujours en vie. Aucun signe nous fait dire que c’est grave…………………………………………… Pas de poissons qui se barrent tous dans le même sens, pas d’oiseaux paniqués, pas d’éléphant à la dérive, juste quelques bancs d’algues qui passent ça et la. Pour nous RAS. BonAniMams

 

Toujours une bricole à faire.

Un coup à gauche, un coup à droite, et on recommence.

HAPPY NEW YEAR

Pas de photos du Nouvel An, on l’a fait 3 fois !!!! Une fois en Malaisie, une fois en buvant à la santé de nos Savoyards et Pt’its Suisses, une fois à l’heure UT, une autre fois (oublié… Oups !!!!) à l’heure locale en plus on passe le 45 ouest et changement de fuseau horaire on gagne une heure cette fois c est trop on se couche encore l’année passée et on se réveillera l’année prochaine  …………………… Musique à fond in the boat, Phil nous à fait la « night », boite de nuit tard dans la nuit bien sur…

Lendemain matin, un peu glauques, les dauphins viennent nous souhaiter la bonne année.

 Ça dure 1 heure, c’est génial. Ils nous montrent leurs ventres et nous regarde malicieusement en fonçant devant l’étrave, se croisent et s’entrecroisent, se « tirent la bourre ».

Et il y à d’autres fois ou c’est pétole, 18 km /h de vent, c’est 10 noeuds c’est à rien…………….. On s’occupe……… Photos de la mascotte de la Renarde !!!!!!!!

 Oh… couché de soleil

Un peu de couture en chemin, le génois se plaint…………..

LA PLUS GROSSE. 1m et 6kg au moins.

On commence notre entreprise de salage et séchage.

Les cinq derniers jours !!!!! Oulala, monstre houle, de 3 à 4 m de haut, ça tangue tout l’temps…………. Force 6, 7,8, des rafales jusqu’à 65km/h, c’est fort.

On arrive, on voit à peine les terres, bâbord Sainte Lucie, tribord la Martinique, et derrière toujours de fortes rafales et des grains avec de la pluie battante………………..

Cul de Sac du Marin Martinique.

ÇA Y EST, ON EST ARRIVES……………. juste eu le temps de mettre l’encre et on se prend un monstre grains, pluie battante et rafales à 60km/h. On a une bonne encre déjà bien testée en Corse………… Ça tien ouf car la on ne bouge plus !!!!!!!!

Et ouais c’est la deuxième traversée, et réussie, moi content……………..

Je l’ai fait, Hihihihihihihihi pas toujours facile mais je l’ai fait grâce à mon Phil. 2200Milles nautique soit environ 4000km en 18 jours une moyenne de 5 nœuds (environ 10km/h) 2litres de gasoil

Maintenant on se pose.

 

 

C’est aussi grâce à vous tous, ceux d’en bas et ceux d’en haut.

MERCI A TOUS. ON VOUS AIME.

Not portable SVP appelez nous : 06 96 82 41 37 depuis métopol sinon 00596 696 82 41 37